Que faites vous pour rester sobre?

Aller en bas

Que faites vous pour rester sobre?

Message  Yan le Lun 12 Jan - 19:04

Bonjour,

J'aimerais savoir ce qui a continuer a bien aller pour vous en sortant de la maison afin de rester sur le droit chemin?

Tous, j'imagine, se rappellent de la règle d'or, faire du meeting, trouver un parrain, et continuer a écrire.

De mon coté, j'ai réussi un score de 2/3. Je fais du meeting a raison de 2 NA par semaine et de 2 AA par semaine. Mon emploi du temps ne me permets malheureusement pas d'en faire a tous les jours. On a des priorités, et bien que le rétablissement se doit d'être en haut de la liste, il faut aussi que je voit mes enfants, qui ont 9 et 7 ans. De plus, je vais travailler une semaine sur 2 de 16h a 24h a partir de la semaine prochaine. Mais je fais de mon mieux pour assister a autant de meeting que je le peux. Je préfère de loin les meeting NA dont je peux plus facilement m'identifier. Bien que je suis aussi alcoolique, le mouvement NA, a Baie-Comeau, est plus jeune, et j'y ai retrouvé de vieux amis que j'avais perdu de vue, dû a ma consommation. Les lectures me rejoignent tellement que je les ai toutes aimés.

Pour le parrain, je m'en suis trouvé un dans chaques fraternité.(NA et AA) Ils m'ont été d'un grand secours a plusieures occasions. Ne vous gênez pas pour les appeller autant que possible, ils m'ont fait comprendre que je leur fait autant de bien qu'ils puissent m'en faire en les appellant. Sauf que je cherche présentement a remplacer mes 2 parrains pour 2 raisons. La première est que ce sont 2 de mes amis. Un a 15 ans d'abstinence, et l'autre, de NA, n'a que 2 ans de sobriété.(2e raison) Je me dis que j'ai besoin de plus que ca, d'un parrain avec beaucoup de vécu dans le rétablissement, et de toute façon, puisque ce sont 2 proches amis, je bénificierai quand même de leurs judicieux conseils. J'ai appellé un membre de NA qui a 18 ans d'abstinence, et son partage me ressemble beaucoup. Je sais qu'il ne mettra pas de gants blanc losque j'aurai besoin de me faire mettre les points sur les I.

La ou j'ai échoué, est l'écriture. Et je commence a m'en rendre compte puisque je ne suis pas de nature très bavarde. Serge m'a dit, la dernière fois que je l'ai appellé, que j'avais besoin de me ventiler par l'écriture, peut-être plus besoin qu'un autre vu mon tempérament refouleur. La dernière page de mon journal intime remonte au 14 Juin 2008, jour ou j'ai sorti de thérapie. Pourtant, plusieurs des stagiaires présents a cet époque pourront vous le confirmer, j'étais une vrai machine a écrire la-bas. Je passais mon temps le nez dans mon journal, et ensuite dans ma 4e étape. Je n'y suis pas allé en vacance, et j'ai trouvé l'écriture très libératrice entre 4 murs. Pourquoi j'ai laissé tombé, j'en ai aucune espèce d'idée. Mais je commence a prendre conscience du bienfait de cette facon de se ventiler.

Je vous souhaite une bonne fin de 24h!
avatar
Yan

Messages : 7
Date d'inscription : 10/01/2009
Age : 44
Localisation : Baie-Comeau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum